Nos talents cachés

CONNAISSEZ-VOUS LES TALENTS CACHÉS DES HYGIÉNISTES DENTAIRES?

Depuis le 24 septembre 2020, la profession d’hygiéniste dentaire s’est modernisée. L’hygiéniste dentaire peut maintenant exercer l’ensemble de son plan de soins en toute autonomie. Découvrez l’ensemble des activités qui lui sont réservées.

CAMPAGNE TÉLÉVISÉE

QUEL EST VOTRE TALENT CACHÉ?

Tout le monde a des talents cachés, même votre hygiéniste dentaire! Pour les découvrir, visionnez notre publicité, vous en serez bouche bée!

visionnez la vidéo ici

DÉCOUVREZ 15 TALENTS CACHÉS des hygiénistes dentaires :

L’évaluation de la condition buccodentaire englobe le jugement clinique de l'hygiéniste dentaire sur votre état de santé buccodentaire ainsi que la communication de ses conclusions. Il s’agit d’une étape clé afin d’établir votre plan de soins en hygiène dentaire et les traitements préventifs adaptés à votre condition.

Lors de son évaluation, l'hygiéniste dentaire recueille une multitude de données à l’aide de diverses méthodes d’évaluation et d’instruments de mesure. Les composantes de cette évaluation impliquent, entre autres, les habitudes alimentaires, les méthodes et les outils que vous utilisez pour prendre soin de votre bouche et de vos dents, les habitudes de consommation d’alcool, de tabac, la condition des tissus mous et durs de la bouche ainsi que les facteurs de risque de maladies.

L’évaluation de la condition buccodentaire peut être très utile pour dépister de potentielles maladies buccodentaires, et ainsi vous référer vers le(la) professionnel(le) de la santé approprié(e).

Qu’est-ce qu’un agent de scellement de puits et sillons? Mieux connu sous le nom de scellant, il consiste en une substance qui agit comme une barrière physique empêchant l’accumulation de bactéries et de débris alimentaires principalement dans les crevasses et sur le dessus des prémolaires et des molaires.

Son objectif? Prévenir l'apparition de la carie, mais aussi limiter ou arrêter sa progression! Lors de son évaluation de la condition buccodentaire, l'hygiéniste dentaire tient compte du risque carieux de la personne pour déterminer les surfaces à sceller.

Le polissage des dents consiste en une procédure qui permet le retrait des taches externes de la partie visible de la dent.

L'évaluation de la condition buccodentaire permet à l'hygiéniste dentaire d'établir son plan de soins d'hygiène dentaire et de déterminer la nécessité de procéder au polissage des dents, le choix de la méthode et l'étendue de la zone à polir. Le polissage des dents peut varier d'un rendez-vous à l'autre et n’est pas toujours nécessaire.

Effectué sur la couronne et la racine de la dent, en l'absence de poches parodontales, le détartrage supra et sous-gingival vise à enlever mécaniquement les microorganismes pathogènes des dents et de leur environnement. Parmi ceux-ci, on compte entre autres les débris, les dépôts de tartre et le biofilm dentaire.

Il existe trois types de substances qui puissent être administrés par voie topique par l’hygiéniste dentaire, c’est-à-dire, appliquer en surface, ou en recouvrant une surface : les agents anesthésiant, anticariogène et désensibilisant.

Qu’est-ce qu’un agent anesthésiant? Appliqué directement sur les muqueuses buccales, les agents anesthésiants topiques ont un effet de courte durée et peuvent prendre différentes formes: en liquide, gel, onguent ou vaporisateur. Ils servent à prévenir l’inconfort de la clientèle lors de la mise en œuvre des plans de soins et à favoriser son bien-être.

Qu’est-ce qu’un agent cariogène? L’agent anticariogène assurent la prévention, l’arrêt ou le renversement par reminéralisation d'une lésion carieuse. L’apparition ou la progression d’une carie peut ainsi être prévenue avec ce produit. Le recours à un agent cariogène se fait après une évaluation de la condition buccodentaire d'une personne par son hygiéniste dentaire.

Qu’est-ce qu’un agent désensibilisant? Ils sont utilisés pour prévenir et réduire l’hypersensibilité dentinaire, qui se manifeste comme une douleur brève et vive provenant de la dentine exposée. Cette douleur est provoquée par diverses sources de stimuli externes : elles peuvent être thermique (chaud ou froid), tactile, osmotique (différence de pression ou de concentration), chimique ou liée à l’évaporation.

Votre hygiéniste dentaire peut dépister les symptômes et les signes cliniques de l’hypersensibilité dentinaire afin de prévenir et de traiter les symptômes qui y sont associés.

D’abord, qu’est-ce qu’une obturation? Une restauration directe qui consiste à poser un matériau obturateur sur une dent ou à l’insérer dans une préparation dentaire. L’obturation peut être permanente ou temporaire. L’obturation temporaire est ainsi utilisée pour soulager la douleur ou pour prévenir une détérioration.

Cette activité effectuée par l’hygiéniste dentaire doit être suivie d'une référence pour un rendez-vous… avec un(e) dentiste pour obtenir un diagnostic de sa condition et se faire recommander un plan de traitement approprié à la situation.

Description à venir.

Pour établir son diagnostic, le dentiste peut émettre une ordonnance à l’hygiéniste dentaire pour effectuer des examens diagnostiques.

Parmi ces examens diagnostiques, on compte, entre autres, les radiographies intraorales et extraorales, les tests de vitalité pulpaire et thermique, les cytodiagnostics, les tests au bleu de toluidine et la collecte de l’ensemble des données diagnostiques en orthodontie. Certaines techniques diagnostiques invasives sont toutefois exclusives au dentiste.

À noter que certaines mesures d’évaluation peuvent être effectuées par l’hygiéniste dentaire dans le but d'évaluer la condition buccodentaire d’une personne, et ce, sans ordonnance.

Effectué sur la racine et l’environnement de la dent en présence d’un niveau d’attache clinique (NAC) créant des poches parodontales, le débridement parodontal non chirurgical désigne un ensemble de processus par lequel sont enlevés de façon mécanique les microorganismes pathogènes des dents et de leur environnement, dont les débris, les dépôts de tartre et le biofilm dentaire.

Selon une ordonnance du dentiste, les hygiénistes dentaires peuvent effectuer plusieurs tâches dans le cadre de cette activité. Elles incluent notamment la mise en place et le retrait du matériel d’isolement des dents à restaurer, l’insertion et la sculpture des matériaux obturateurs ainsi que la finition et le polissage du matériau obturateur.

Les restaurations provisoires effectuées sur des dents naturelles les protègent entre le moment de la préparation de la dent et la mise en place de la restauration définitive. Elles répondent à des préoccupations esthétiques et fonctionnelles.

Il existe trois types de restaurations provisoires qui puissent être fabriquées par l’hygiéniste dentaire : la couronne, le pont et la facette.

Le parodonte regroupe l’ensemble des tissus qui soutiennent la dent. Le pansement parodontal est un matériau de protection qui est mis en place sur une plaie après une procédure chirurgicale parodontale.

L’ordonnance du dentiste informe l’hygiéniste dentaire du type de pansement et des renseignements cliniques requis pour mener à bien cette activité, L'hygiéniste dentaire effectue ensuite la mise en place ou le retrait du pansement parodontal en suivant cette ordonnance.

Une fois que le pansement parodontal a été retiré et que l'évaluation a été effectuée, l'hygiéniste dentaire révise les instructions d'hygiène buccodentaire avec le ou la client(e).

Finalement, il revient au dentiste de confirmer l'état de guérison de la zone concernée.

Cette activité consiste à enlever les points de suture d’une plaie cicatrisée dans la bouche, sans endommager les tissus, lors d’un rendez-vous de suivi postopératoire.

Lors de ce suivi, le ou la dentiste devra évaluer l’état de guérison du site chirurgical et, par la suite, produira une ordonnance pour le retrait des points de suture, le cas échéant.

Dans le cadre de sa contribution aux traitements et suivis orthodontiques, votre hygiéniste dentaire peut exécuter toute intervention qui fait l'objet d’une ordonnance émise par le ou la dentiste (à l’exception des interventions invasives). Par exemple, il ou elle peut mettre en bouche des élastiques, des appareils de rétention fixes et mettre en bouche ou retirer des fils orthodontiques.

Procéder à l'examen, établir le diagnostic, déterminer le plan de traitement et assurer le suivi de l'évolution du traitement sont toutefois des responsabilités qui incombent à votre dentiste.

Les techniques de blanchiment dentaire modifient la coloration des dents en utilisant un agent d’oxydation chimique. Les deux méthodes pour ce faire sont l’application d’un produit de blanchiment directement sur les dents ou par l’utilisation de gouttières.

Le blanchiment comprend plusieurs étapes. Le ou la dentiste doit procéder à un examen pour s’assurer que la condition buccodentaire de la personne permet un traitement de blanchiment avant d’émettre une ordonnance. L’hygiéniste dentaire évalue la condition buccodentaire de son ou sa client(e) avant de réaliser le traitement.

Par la suite, l’hygiéniste dentaire doit assurer un suivi du traitement afin de prévenir d’éventuels effets indésirables et d’en surveiller la progression.

Vous souhaitez mieux connaître des hygiénistes dentaires qui rayonnent dans notre profession?